Skip to main content
Institutionnel et juridique Sport en Aura

Brigitte Henriques, première femme élue à la présidence du Comité National Olympique et Sportif Français !

Par 30 juin 2021juillet 22nd, 2021No Comments

Brigitte Henriques succède à Denis Masseglia à la tête du Comité national olympique et sportif français. L’ancienne footballeuse internationale, vice-présidente de la Fédération française de foot et vice-présidente du CNOSF depuis 2017, devient la neuvième présidente de l’institution et la première femme à accéder à ce poste.

C’est une femme qui sera désormais à la tête du Comité National Olympique et Sportif Français ! Pour la première fois depuis sa création en 1972, c’est une présidente et non un président qui siègera au sommet de l’institution.  Jusque-là vice-présidente du CNOSF en charge du développement et de la diversité des pratiques lors de la précédente mandature, Brigitte Henriques a été élue ce mardi 29 juin 2021 à la présidence du CNOSF avec une large majorité des suffrages. Elle s’est imposée dès le premier tour de scrutin avec 577 voix (57,87 %) devant l’ex-champion olympique Thierry Rey (19,26% des voix).

Les 108 présidents des fédérations, dont 36 olympiques et 40 non olympiques, se sont largement mobilisés autour de Brigitte Henriques, également soutenue par le Denis Masseglia, président sortant. A trois ans des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, son élection résonne comme une petite révolution dans un monde fédéral encore largement masculin.

Brigitte Henriques a tenu à dédier cette victoire à ses filles, Fanny et Barbara mais aussi à toutes les femmes, notamment celles qui l’ont inspiré comme Alice Milliat, pionnière du sport féminin. Elle a d’ailleurs pu afficher sa joie et sa motivation après son élection :

« Je serai la porte-parole de tous les sports, de toutes les fédérations, de tous les membres du CNOSF, dans leur grande diversité et richesse ».

X
X