Politiques publiques

Commission des sports de nature

Commission nautique

La commission nautique du CROS regroupe l’ensemble des ligues et comités régionaux qui œuvrent au développement de la pratique aquatique et nautique en Auvergne-Rhône-Alpes (natation, voile, canoë-kayak, aviron, triathlon, étude et sport sous-marin, ski nautique et wakeboard, joutes et sauvetage nautique).

Les missions de la commission :

  • L’actualisation régulière de la liste des projets de base nautique (construction ou rénovation), avec mise à jour des sites priorisés par les disciplines
  • Le suivi et la mise à jour des règlements particuliers de navigation
  • L’organisation de la « Faîtes du nautisme en Auvergne-Rhône-Alpes »

Commission aérienne

La commission Aérienne du CROS coordonne depuis 6 ans l’organisation de la « Fête des Sports Aériens » en Auvergne-Rhône-Alpes. L’objectif est de réaliser des journées portes ouvertes auprès du grand public pour promouvoir les disciplines aériennes : aéronautique, aéromodélisme, ULM, vol en planeur, parachutisme, vol libre, constructeur et collectionneur d’aéronefs.

Commission terrestre

La commission des sports terrestres a été relancée en 2021 afin de lancer de nouveaux projets communs entre les différentes structures la composant.

Contact
Solenne PRAT
solenneprat@franceolympique.com

Schéma Régional du Développement du Sport

Le CROS travaille en collaboration avec la DRAJES (anciennement DRDJSCS) à l’élaboration d’un Schéma Régional de Développement du Sport (SRDS)

Le SRDS se veut au service des usagers (non pratiquants, pratiquants, licenciés) afin notamment de faciliter la venue des populations non sportives vers une pratique régulière et durable, et de fidéliser les populations déjà inscrites dans une activité physique et sportive. Il s’adresse pour ce faire aux acteurs en charge d’une politique sportive ou pouvant y contribuer.

Le SRDS est un outil permettant de :

  • Favoriser l’articulation de politiques publiques sportives sur notre région ;
  • Orienter des financements selon une stratégie partagée entre financeurs ;
  • Optimiser les moyens publics ;
  • Aider à la décision ;
  • Agir collectivement sur le terrain au regard des préconisations (intelligence collective) ;
  • Apporter des éclairages sur la pratique physique et sportive en région que ce soit sur les
    équipements, les pratiquants ou les encadrants (diagnostics utiles, comparaisons, tendances…) ;
  • Identifier les enjeux du sport en région dans une approche prospective ;
  • Accompagner des porteurs de projets contribuant à rendre effectives les préconisations.

Première étape de ce schéma, un état des lieux de la pratique sportive en région a été élaboré en 2018.

Contact
Solenne PRAT
solenneprat@franceolympique.com

Conférence Régionale du Sport

Le travail de la Conférence Régionale du Sport, émanant de la réforme de la gouvernance du sport français, a débuté en 2020.

Cette conférence est une nouveauté dans la gouvernance du sport qui est advenue à la suite de sa réorganisation au niveau étatique.
L’Agence Nationale du Sport a été créée le 24 avril 2020 et a obtenu du Ministère des Sports les compétences de développement de la pratique pour tous et le haut niveau.

L’organisation territoriale de l’Agence Nationale du Sport a été actée via 3 publications de texte, pour cadrer la mise en place des Conférences Régionales du Sport et des Conférences des Financeurs du Sport.

La Conférence Régionale se réunira au moins deux fois par an, comme son pendant, la Conférence Régionale des financeurs. Elle est gérée par le service régional étatique compétent en matière de politique publique du sport, la Délégation Régionale Académique à la Jeunesse, à l’Engagement et au Sport (DRAJES, anciennement DRJSCS).

Les objectifs et leur mise en place

L’objectif de la Conférence Régionale du Sport (CRS) est d’élaborer et d’adopter un Projet Sportif Territorial. Ce projet est validé pour une durée de 5 ans.
8 grands axes vont façonner le Projet Sportif Territorial (PST), appliqués aux spécificités du territoire.
Tout d’abord, un bilan de l’offre sportive existante sera réalisé sur le territoire en identifiant les déficits et disparités. Puis, la CRS concevra un plan d’action en lien avec les 8 objectifs du PST. Enfin, le plan d’action fera l’objet d’un suivi et d’une évaluation.

Le Projet Sportif Territorial n’est pas immuable sur la durée des 5 ans, il pourra être révisé, 6 mois au moins avant le terme du projet. À défaut, le projet en cours sera prorogé pour une durée maximale de douze mois.

Les représentants

Stéphanie Pernod Beaudon, représentante du conseil régional a été élue présidente de la CRS, pour un mandat de 5 ans.

Christian Levarlet, président actuel du CROS, a été nommé vice-président au côté de Mme Beauzon, représentante du MEDEF au sein de la conférence.
Ce rôle de vice-président fait porter au CROS un rôle majeur dans la mise en place de cette nouvelle gouvernance dans la représentation du mouvement sportif.

En effet, les acteurs façonnant le sport en France sont représentés au sein de 4 collèges dans la CRS :

  • le collège de l’État,
  • le collège des Collectivités Territoriales
  • le collège du Mouvement Sportif
  • le collège du secteur économique
Contact
Solenne PRAT
solenneprat@franceolympique.com

Terre de Jeux 2024

Le CROS travaille en partenariat avec la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour animer la communauté des collectivités labellisés sur le territoire auralphin.

Pour en savoir plus, consultez notre rubrique dédiée.

Contact
Solenne PRAT
solenneprat@franceolympique.com