Skip to main content
ActualitésParis 2024

Interview avec la commune de Châtillon-sur-Chalaronne, ville labellisée “Terre de Jeux 2024”

Par 19 octobre 2021novembre 8th, 2021No Comments

Rencontre avec Patrick MATHIAS, maire de Châtillon sur Chalaronne depuis 2014, conseiller départemental de l’Ain, vice-président de la Communauté de Commune de la Dombes, vice-président du Parc des Oiseaux, président de Dombes Tourisme. A la découverte d’une collectivité territoriale et d’un territoire à travers le portrait d’un élu aux nombreuses casquettes engagé pour le sport. 

8 QUESTIONS, 1 COLLECTIVITÉ, 1 PORTRAIT !

 

Qu’est-ce qui vous a motivé à vous lancer dans l’aventure TDJ et devenir labellisé ?

La ville de Châtillon-sur-Chalaronne a toujours été très impliquée dans la vie sportive du territoire. L’envie de vivre l’aventure olympique et paralympique avec les habitant.e.s et les licencié.e.s est donc une évidence

 

Que représentent les Jeux Olympiques de Paris 2024 et le label « Terre de Jeux 2024 » pour vous ?

Difficile de ne pas penser biensûr à Pierre de Coubertin qui organise le Premier Congrès des Exercices Physique et des Compétitions Scolaires, avant de faire renaître les Jeux Olympiques dont la deuxième édition eut lieu à Paris en 1900. Plus de 100 ans plus tard, il est primordial de pouvoir unir les pays dans la paix à travers le sport, et de permettre aux enfants de bénéficier dès leur plus jeune âge des bienfaits du sport.

 

Au-delà des 3 objectifs et piliers majeurs que sont la célébration, l’héritage et l’engagement, quels sont les objectifs que vous vous êtes fixés en tant que collectivité jusqu’à 2024 ?

Avant tout le partage. Cet objectif a pris une dimension différente depuis la crise sanitaire, on a besoin de se retrouver autour de belles valeurscomme celles des jeux olympiques.

 

Être « Terre de Jeux » c’est aussi organiser des célébrations dans le respect de l’environnement et sensibiliser à cette cause. Dans quelle mesure vous impliquez-vous dans cette mission ?

Châtillon-sur-Chalaronne est labellisée Villes et Villages Fleuris depuis 1964, a reçu la Fleur d’Or en 2018, est labellisée Station Verte depuis 1970, est la première Ville Mellifère de France, et a reçu le label ApiCité en 2017. Nous sommes donc sensibilisés au respect de l’environnement depuis longtemps. Tous les coureurs apprécient d’ailleurs les circuits nature au bord des étangs ou à l’Arboretum. Un projet de terrain synthétique en remplacement du terrain actuel est en cours, avec du sable et non du caoutchouc

 

Avez-vous opéré des aménagements ou une modernisation des infrastructures de la ville dans le cadre du label Terre de Jeux ? Si oui lesquels ? Si non, prévoyez-vous d’en faire ?

Les aménagements et la modernisation des infrastructures se font régulièrement depuis des années, que ce soit pour le tennis, le tir à l’arc, le foot, la pétanque, l’athlétisme…Dans cette commune de 5000 habitants, il  y a une trentaine d’associations sportives (du bébé nageur au qi gong pour les séniors), un hippodrome, deux stades et deux gymnases, une salle double-mixte, un centre aquatique. La label Terre de Jeux nous inspirera peut-être de nouvelles idées.

 

L’une des volontés fortes de ce label à l’échelle régionale est de créer des synergies au sein de la communauté des collectivités labellisées « Terre de Jeux 2024 » en AURA. Avez-vous pris contact avec d’autres collectivités « Terre de Jeux 2024 » (ou seriez-vous à même de le faire) dans le cadre de partenariats ou projets communs ?

Comme je l’ai déjà indiqué, le partage est à mes yeux une notion vitale pour avancer. Pour l’instant, nous sommes bloqués par la crise sanitaire qui fige les projets. On parle beaucoup de relance économique, mais il faut aussi penser à la relance du côté des associations. Avant de prendre contact avec d’autres collectivités, nous avons besoin d’élaborer un projet avec les associations et les habitants.

 

Le label « Terre de Jeux 2024 » vise à mettre plus de sport dans le quotidien de tous les français. De quelle façon souhaitez-vous impliquez les différentes populations de la ville, à savoir les enfants, les jeunes, les adultes, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, les sportifs et sportifs de haut niveau … pour que chacun puisse avoir accès au sport et vivre cette aventure  ?

Faire bouger, c’est aussi faire rêver. L’accueil d’athlètes olympiques ou paralympiques est un véritable moteur de motivation. La Dombes est une Terre de Golf, c’est donc aussi l’occasion de faire connaître ce sport avec des initiations, des rencontres au sein des 5 golfs du territoire, notamment auprès des plus jeunes. C’est l’occasion également de mettre en valeur les Olympiades organisées dans les Ehpad du territoire !

 

Pensez-vous que ce label peut avoir un impact touristique et économique pour la collectivité ?

Certes, c’est la commune de Châtillon sur Chalaronne qui porte le label, mais l’objectif est de faire rayonner notre territoire de la Dombes. On dit toujours qu’un bon équilibre, c’est un esprit sain dans un corps sain. L’idéal serait donc d’ajouter un écrin sain comme notre territoire dédié à la nature et aux produits locaux. Jolie idée pour se ressourcer : un esprit s’AIN dans un corps s’AIN. On compte sur vous les touristes !

 


UN PETIT MESSAGE POUR LA COMMUNAUTÉ TERRE DE JEUX 2024 EN AURA ?

Le sport peut contribuer à des solutions qui apportent du sens à notre humanité.

X
X